Château de Vatteville la Rue : Restauration et financement

Nous faisons aujourd’hui un détour par la Normandie, terre pleine de vestiges du Moyen Age, dont de nombreux châteaux forts, qui ont résisté à l’usure du temps et des guerres. C’est le cas du château de Vatteville la Rue, un château fort datant du 12ème siècle que des passionnés tentent de préserver et restaurer. Pour cela, ils ont sollicité l’aide de OnParticipe.

Restauration du château de Vatteville la Rue : Participez à son financement

La Normandie, terre d’histoire.. et de châteaux forts !

A l'image de Chateau Gaillard, la Normandie compte un grand nombre de châteaux forts concentrés le long de la vallée de la Seine
A l’image de Château Gaillard, la Normandie compte un grand nombre de châteaux forts concentrés le long de la vallée de la Seine

La Normandie est une région riche en histoire médiévale, comme le soulignait dernièrement notre utilisateur normand : Jean Huard, le jeune invétéré ! On y trouve de nombreux châteaux forts, qui pour certains ont plus de 1 000 ans !

Ils sont l’héritage d’une période où la Normandie était un duché, issu des guerriers vikings, indépendant du royaume de France et qui était allé jusqu’à conquérir l’Angleterre.

A cette époque médiévale, les terres étaient réparties entre vassaux fidèles au duché, qu’ils défendaient à l’aide de châteaux forts : des bâtisses de pierre édifiées sur des hauteurs et dotées d’impressionnantes fortifications contre de potentiels envahisseurs.

Le château de Vatteville la Rue : un château fort édifié au temps de Guillaume le Conquérant

Le célèbre Guillaume le Conquérant, immortalisé par la tapisserie de Bayeux
Le célèbre Guillaume le Conquérant, immortalisé par la tapisserie de Bayeux

C’est le cas du château fort de Vatteville la Rue, un édifice remarquable dont l’origine remonte à 1050, au temps de Guillaume le Conquérant, le légendaire duc de Normandie, qui conquit l’Angleterre en 1066.

Ce dernier, afin de remercier Robert de Beaumont d’avoir combattu à ses côtés, lui offrit ce fief et sa forêt.

Robert de Beaumont commença aussitôt l’édification d’un premier château posé sur une motte féodale, entouré de profonds fossés et surmonté d’un donjon en bois.

 

 

Les vestiges du château de Vatteville la Rue méritent d'être préservés
Les vestiges du château de Vatteville la Rue méritent d’être préservés

En 1154, Walleran de Meulan, descendant de Robert de Beaumont se rebella contre Henri 1er de Beauclair, Roi d’Angleterre et Duc de Normandie. Défait par les anglais, il fut fait prisonnier et le château fut alors rasé. Une fois libéré, Walleran fit reconstruire et agrandir le château.

Plus tard, le roi d’Angleterre Jean sans terre, occupa le château et le dota de nouveaux bâtiments seigneuriaux, lui offrant sa forme définitive. Le château de Vatteville la Rue resta à la famille Meulan Beaumont jusqu’au 14ème siècle avant son annexion par le royaume de France. Il fut alors peu à peu délaissé, devenu trop archaïque et difficile à défendre.

Depuis 1987, des bénévoles travaillent à la protection de ce château qui est désormais inscrit à l’inventaire des monuments historiques

Des passionnés qui défendent leur patrimoine

Avec l’usure du temps et les guerres, la plupart de ces châteaux forts normands sont désormais en ruine mais, comme beaucoup de bénévoles attachés à la sauvegarde du patrimoine français des passionnés s’attachent à les restaurer.

C’est le cas de l’association du Groupe Archéologique du Val de Seine (GAVS), une association loi 1901, à but non lucratif qui vise à défendre le patrimoine archéologique et médiéval de la vallée de la Seine en Seine Maritime, département de la Normandie, et à mieux comprendre les techniques de construction de l’époque.

Matthieu Guyot, un passionné au service de l'archéologie normande
Matthieu Guyot, un passionné au service de l’archéologie normande

Un de ses membres, Matthieu Guyot, titulaire d’un master en archéologie médiévale, déjà engagé dans plusieurs projets archéologiques, s’est pris de passion pour le château de la commune où il vit : Vatteville la Rue.

Il s’est donc attelé à la défense de cet édifice médiéval avec pour objectif de le préserver en restaurant ses fondations et ses maçonneries et en supprimant les végétaux l’ayant envahi. Des recherches archéologiques seront également menées en parallèle.

L’association vise également à rendre le château de Vatteville la Rue plus accessible et à mieux le faire connaître de sa population afin que celle-ci puisse se le réapproprier, tout en promouvant le tourisme et le développement économique de la région.

Une cagnotte pour sauver le Château de Vatteville la Rue

La bonne volonté des adhérents de l’association ne suffira pas et un soutien financier sera nécessaire afin de mener à bien la restauration du château de Vatteville la Rue. Pour cela, Matthieu Guyot a fait appel aux services du site OnParticipe et a donc créé une cagnotte château afin de collecter des dons pour un château.

L’ensemble des amoureux du château de Vatteville la Rue et de l’archéologie normande en général sont donc appelés à participer à la cagnotte du château : https://www.onparticipe.fr/cagnottes/ayUgB3tJ

Vous vous demandez comment sauver un château ou vous souhaitez vous aussi participer à la restauration d’un monument ? Créez vous aussi votre cagnotte sur OnParticipe et commencez à collecter des dons. Nous relaierons également avec plaisir votre projet sur notre blog afin de lui donner la visibilité qu’il mérite !

Vous souhaitez participer à la sauvegarde d’un château ? Créez dès maintenant une cagnotte en ligne et commencez à collecter des dons : https://www.onparticipe.fr/cagnottes/create

2 pensées sur “Château de Vatteville la Rue : Restauration et financement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *