Comment sauver un château ?

C’est un paradoxe, la France dispose d’un patrimoine architectural exceptionnel, mais ce dernier est en péril. Nombreux sont les propriétaires ou les riverains à se poser régulièrement la question : Comment sauver un château ? OnParticipe vous donne quelques éléments de réponse.

Comment sauver un château de la destruction ?

Des bénévoles au chevet d'un monument
Un projet solidaire où tout le monde participe !

On a tous le souvenir d’un château qui a marqué notre enfance : les châteaux cathares aux pont-levis et mâchicoulis impressionnants perchés sur des éperons rocheux, les châteaux de la Loire aux prouesses architecturales, les châteaux du 17ème siècle à la décoration flamboyante et aux jardins à la française.

Ils font partie de nous et nous nous sentons désarmés en les voyant se dégrader de plus en plus. Nous sommes alors nombreux à nous demander comment sauver un château des dommages du temps.

Les ravages du temps finissent par avoir raison des plus vieilles pierres. Les dépenses deviennent rapidement difficiles à surmonter pour un propriétaire seul : toiture abîmée, pierres qui se déchaussent, parquet qui s’effondre, jardin difficile à entretenir… Les chantiers sont nombreux et les financements compliqués pour parvenir à sauver un château.

Créer une cagnotte pour sauver un château

Comment sauver un château en collectant des dons
Sauver un château en collectant des dons

C’est un moyen simple mais encore peu utilisé : la cagnotte en ligne. Il s’agit de faire appel aux dons des amoureux du château : riverains, anciens de la commune ou simples touriste amoureux des vieilles pierres.

Il suffit de quelques clics pour créer une cagnotte pour un château d’appel aux dons et inciter à la solidarité. C’est gratuit pour l’organisateur de la cagnotte, l’ensemble des dons permettra de financer la restauration et de sauver le château.

Que le château soit en ruine comme c’est le cas pour le château de Vatteville la Rue, ou dans un très bon état, une cagnotte peut s’avérer nécessaire pour assurer sa pérennité.

Une cagnotte château permettra également de donner de la visibilité à cette belle cause, d’autant qu’un site comme OnParticipe.fr pourra vous soutenir en rédigeant un article dédié au projet de restauration du château.

Faire appel au mécénat pour sauver un château

Subvention d'une restauration par une marque
Des marques peuvent souhaiter associer leur nom à un projet de restauration

Souvent les propriétaires  de château ne connaissent pas ce moyen efficace pour financer une restauration conséquente. De nombreuses grandes entreprises disposent de fondations attachées à la sauvegarde du patrimoine pour des raisons d’image. On peut notamment citer des géants de l’industrie, tels que la fondation Total pour le patrimoine ou la fondation Michelin pour le patrimoine mais également des entreprises locales dirigées par des chefs d’entreprise attachés au patrimoine de leur région ou souhaitant améliorer l’image de marque de leur entreprise

N’hésitez pas à y aller au bagout et à démarcher des entreprises avec un dossier bien rempli. La persévérance finit souvent par payer !

Faire appel aux aides publiques pour sauver un château

Restauration d'un Chateau
L’Etat peut soutenir la restauration d’un château, comme ici à Ventadour

Bien que les aides publiques aient tendance à diminuer avec la baisse des dépenses publiques, des fonds d’aide publics subsistent et demeurent un moyen incontournable pour sauver un château quand on est un amoureux des belles pierres.

En effet la DRAC – Direction Régionales des Affaires Culturelles – peut vous octroyer des subventions en fonction de la nature du château.

Il est également possible de faire appel aux aides européennes FEDER et FEAGA pour financer la restauration d’un monument.

 

 

Vous souhaitez participer à la sauvegarde d’un château ? Créer dès maintenant une cagnotte en ligne et commencer à collecter des dons : https://www.onparticipe.fr/cagnottes/create

2 pensées sur “Comment sauver un château ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *