Comment aider un enfant malade : comment financer des soins pour un enfant ?

La France est l’un des pays qui soigne le mieux ses concitoyens et qui offre beaucoup d’aides pour les personnes malades. Malgré tout, la maladie d’un membre de la famille, et notamment des enfants, entraîne des situations particulièrement compliquées. Les frais d’hospitalisation et de traitement, particulièrement pour les maladies lourdes ou les maladies orphelines ne sont pas toujours complètement prises en charge. Beaucoup de parents sont souvent contraints d’arrêter de travailler pour s’occuper de leur enfant souffrant. C’est alors le cercle vicieux qui commence et on se demande alors comment financer des soins pour un enfant et comment aider un enfant malade.

Comment financer des soins pour un enfant ?

Venir en aide à un enfant malade

Enfant malade
Il est difficile de s’occuper seul d’un enfant malade

La médecine progresse mais quand une lourde maladie ou un grave accident survient, il n’est pas toujours possible de se rétablir immédiatement.

Selon la situation rencontrée, il y a besoin de soins, parfois même de partir à l’étranger pour recevoir la médecine la plus adaptée. Vient alors la question de comment financer des soins pour un enfant.
Pour beaucoup d’enfants, c’est parfois une question cruciale pour leur vie. Les greffes, les tumeurs, les cancers ou le handicap demandent un engagement quotidien de la part des familles, mais aussi un budget qui peut très vite monter.

 

Outre les frais médicaux pour les enfants, il faut parois prendre en compte les frais pour l’aménagement de la maison s’il est handicapé, les salaires pour des aides ménagers ou bien l’absence de salaire si un des 2 parents se dévouent pour rester avec lui à plein temps. Ainsi, il devient rapidement nécessaire de devoir financer la maladie d’un enfant avec un budget spécifique.

Aider un enfant à l'hôpital
La solidarité peut faire des miracles

Pour tenir bon, beaucoup de familles ont parfois besoin d’un coup de pouce et d’un élan de solidarité. C’est pourquoi des proches organisent des cagnottes de dons sur OnParticipe et les partagent avec les proches de la famille. C’est en effet le premier cercle, la famille et les amis très proches, qui aide en premier et qui repartagera ensuite la cagnotte avec d’autres proches si vous leurs demandez.

Cette marque d’attention touchera certainement la famille qui recevra ces dons collectés et l’aidera surement à la soulager du poids financier si la solidarité a été au rendez-vous. Il est toujours conseillé d’en parler à la famille avant pour ne pas la mettre mal à l’aise avec cette prise d’initiative.

 

S’organiser en association pour aider un enfant hospitalisé

Aider un enfant malade à l'hôpital
Vaincre la maladie est un combat commun

Quand les soins pour un membre de sa famille ou un ami s’étalent dans le temps et que vous souhaitez apporter une aide permanente, il est parfois conseillé de se constituer en association. Cela rassure aussi les personnes qui vous feront des dons car l’association est à but non lucratif. Vous pourrez ainsi avoir une représentation mieux adaptée auprès des collectivités locales et des médias si nécessaire. Vos demandes de rendez-vous pour faire entendre votre voix seront certainement plus acceptées.

L’association permet comme son nom l’indique de réunir des membres actifs qui relaieront eux aussi votre message. Il existe ainsi de nombreuses associations pour aider un enfant hospitalisé. Pour gérer le budget de votre association pour aider un enfant malade, vous aurez besoin de collecter des cotisations. Pour que cela reste simple et sécurisé, OnParticipe propose aussi gratuitement de collecter des cotisations pour une association.

Avec votre association, vous serez en mesure de demander des subventions aux collectivités territoriales. La ville ou le département pourront recevoir vos dossiers si vous souhaitez vous tourner vers eux. Une fois l’association constituée, il ne vous reste alors plus qu’à créer votre cagnotte association.

Aider un enfant malade par du matériel adapté ou réaliser le rêve d’un enfant hospitalisé

Aider un enfant malade à guérir ne passe pas que par des soins. Le moral est très important aussi, comme nous l’évoquions dans notre article comment aider une personne malade. Cela passe par un quotidien adapté ou encore par la réalisation de rêve d’enfants.
Un quotidien adapté, c’est avant tout un véhicule, une voiture, un fauteuil roulant adapté à la situation vécue par l’enfant. Tout cela coûte très cher et n’est pas à la portée de tous.

Musique à l'hôpital
La musique pour remonter le moral des enfants

 

Réaliser le rêve d’un enfant malade lui redonne le moral et apporte du positif dans sa vie d’enfant hospitalisé. C’est une parenthèse à l’hôpital, aux soins et à la maladie plus généralement. Ce n’est pas toujours infaisable surtout avec un petit coup de pouce de l’entourage.

Parmi les rêves réalisés, il peut y avoir un voyage dans un pays étranger, un tour dans une voiture de sport, faire du cheval, rencontrer une personnalité locale (artiste ou sportif)… Pour le savoir, il faut le demander directement à votre enfant. Après tout c’est bien lui qui pourra vous guider dans cette initiative.

 

 

Une cagnotte pour aider un enfant malade

Pour tous ces coups de pouces que demande la vie, OnParticipe est le site qui vous permettra de créer des cagnottes en ligne gratuitement. En plus de cela, vous pouvez nous écrire pour nous parler de votre histoire. A votre demande, nous relaierons votre cagnotte sur notre page Facebook et Twitter pour continuer le relai et le partage que vous aurez commencé.

C’est ainsi que l’association Liah Bébé Coeur a pu collecter pour aider la famille de la petite Liah, atteinte du syndrome de Phelan-Macdermid

Vous vous demandez comment financer des soins pour un enfant malade ? Vous aussi, commencer par créer votre cagnotte, rendez-vous ici: cagnotte don OnParticipe

10 pensées sur “Comment aider un enfant malade : comment financer des soins pour un enfant ?

  • Ping :Raid Amazones 2018 au Cambodge : 2 Amazones pour une belle cause - OnParticipe.fr

  • 9 février 2018 à 11 h 42 min
    Permalink

    Bonjour,
    Je fais parti d’une association qui se nomme KIWANIS ou notre devise est « Aider tous les enfants du monde ».
    Notre club est basé en Ardèche et nous souhaiterions aider financièrement plusieurs familles de notre région ayant des enfants atteints de maladies orphelines.
    Merci de me transmettre des informations me permettant de contacter une ou plusieurs familles.
    Bien Cordialement.
    KIWANIS PRIVAS Rhône Vallées
    Le Trésorier
    Patrice GARAT

    Répondre
    • 9 décembre 2018 à 20 h 02 min
      Permalink

      bonjour,
      mon petit neveu a 4 ans, il vient de se faire opérer 3 fois en un mois et demi pour une tumeur au cerveau. Le diagnostic est trés mauvais, s’est un épendynome, une tumeur agressive rare de stade 3. Aucun traitement si ce n’est une chimiothérapie expérimentale, et des rayons dès que son état physique le permettra. Le chirurgien a parlé d’espoir de « survie à 5 ans » avec ce traitement expérimental…Mon frere est en arret de maladie afin de rester avec son petit à l’hopital toute la semaine, ma belle sœur travaille toujours et s’occupe du grand de 6 ans le soir, ils inversent les rôles le weekend. Ils refusent de comprendre l’inentendable, le petit va mourir dans les 5 ans à venir, sans espoir autre qu’un miracle, mais ce que je sais s’est que les soucis ont déjà commencé, le manque à gagné du salaire de mon frère, les frais occasionnés par l’hospitalisation ect ect . Il est hospitalisé à Lyon, hôpital mère enfant. Opéré par le Dr MOTOLESE neurochirurgien…J’habite en Corse, j’ai couru les rejoindre quand j’ai appris ce drame, mais j’ai du rentrer, j’ai crée un pot commun qui les a bien aidé, j’ai fait un loto aidée par tous mon village et je pense créer une association car j’espère que ces 5 ans ne seront pas en plus une source de problèmes financiers qui perturberaient encore davantage leur vies à eux tous. Le grand de 6 ans, se sent délaissé et dit qu’il veut mourir lui aussi… Mon frère habite avec sa famille à Veyrins Thuellins, 1h de l’hopital..j’ignore si vous accepterez ma demande d’aide, je réponds à votre mail car je cherche par tout les moyens à les soulager et je ne sais pas comment faire autre chose que d’essayer de récuperer de l’argent puisque pour mon petit bonhomme je suis comme nous tous totalement impuissante..Je vous remercie de la réponse que vous donnerez à mon message et meme si je ne fais pas partie des critères que vous recherchez, je trouve vraiment trés généreux de votre part d’aider ces familles.
      Cordialement . Mme LECLERC

      Répondre
  • 28 février 2018 à 13 h 40 min
    Permalink

    Bonjour à tous,
    J’ai survecu à deux cancersemaines grâce aux soins reçus dans les hôpitaux en France.Depuis 8 mois je suis en rémission et ça ne se passe pas trop mal je m’accroche. J’ai reçu un grand soutien d’un frère ami pendant et après mes soins. N’ayant pas de travail j’ai reçu une prise en charge grâce à l’état français. Cette personne aujourd’hui est dans un état critique et doit recevoir une greffe de la moelle. Ses soins ont été interrompu faute de moyens financiers.Je n’ai pas de moyens pour le soutenir je demande du soutien, une geste de votre part sauvera une vie.S’il vous plaît j’aurais besoin de votre aide. Cette personne habite Paris.

    Répondre
    • 4 mars 2018 à 17 h 34 min
      Permalink

      Bonjour Madame, nous vous invitons à créer une cagnotte sur notre site OnParticipe et de la partager à un maximum de vos proches afin de soutenir votre ami.

      Répondre
  • 28 février 2018 à 13 h 42 min
    Permalink

    Bonjour à tous,
    J’ai survecu à deux cancers grâce aux soins reçus dans les hôpitaux en France.Depuis 8 mois je suis en rémission et ça ne se passe pas trop mal je m’accroche. J’ai reçu un grand soutien d’un frère ami pendant et après mes soins. N’ayant pas de travail j’ai reçu une prise en charge grâce à l’état français. Cette personne aujourd’hui est dans un état critique et doit recevoir une greffe de la moelle. Ses soins ont été interrompu faute de moyens financiers.Je n’ai pas de moyens pour le soutenir je demande du soutien, une geste de votre part sauvera une vie.S’il vous plaît j’aurais besoin de votre aide. Cette personne habite Paris.

    Répondre
  • Ping :Aider un enfant atteint du syndrome Phelan Macdermid : Liah Bébé Cœur - OnParticipe.fr

  • Ping :Soutenir l'Association Petits Princes avec Willy Georges - OnParticipe.fr

  • Ping :Aider les parents d'un enfant hospitalisé: que faire?

  • 17 décembre 2018 à 15 h 26 min
    Permalink

    Bonjour,
    Je suis un papa d’un enfant qui souffre de la trisomie 21, à sa naissance il a eu un certain nombre de complications cardiaques, je vis en Algérie et pour ne rien vous cacher, la prise en charge de cette catégorie est quasiment absente, ils sont pratiquement mis en marge de la société et les parents se battent jour et nuit pour assurer les soins et la rééducation de leurs enfants. Mon fils est âgé de 2 ans et demi, il a subit deux interventions chirurgicales sur son cœur, il s’est fait opéré la ère fois par un chirurgien français en Algérie, mais le suivi de son cas laisse à désiré. C’est un combat impossible au niveau des hôpitaux, nous sommes marginalisés comme nos enfants et je n’arrive pas à assurer un suivi sérieux pour son état de santé qui reste instable. Pour ce faire, je m’adresse à vous en tant qu’être humain demandant une assistance médicale pour contrôler l’état de santé de mon enfant notamment qu’il porte un implant métallique au niveau du Thorax, sa santé est très fragile. Moi et sa maman passons des moments très difficiles lorsque son état se détériore de temps à autre, nous sommes très inquiets à son sujet et nous vous prions de nous aider à le faire suivre en France pour faire un constat de son état de santé … nous avons très peur de le perdre par simple négligence des service de santé de notre pays …. il reste un être humain et notre devoir, en tant que parents, reste de lui préserver la vie en premier lieu et de lui assurer une bonne prise en charge vis-à-vis de sa santé physique et morale. Actuellement nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour son bien être, mais sa santé n’est pas très stable et la couverture médicale dans nos hôpitaux reste négligeable pour les enfants souffrants de certaines maladies génétiques telle que la trisomie 21.
    Enfin, comprenez mon inquiétude profonde … je suis un papa qui aime son fils qui reste différent des autres enfants … je veux juste une assistance médicale pour stabiliser son état de santé et l’aider à mener une vie assez normale … je veux juste que mon enfant soit bien et épanouie …
    dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez recevoir mes salutations les plus respectueuses.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *