Lutter contre le plastique en Afrique : #NOPLASTIC in Muhaka

Le plastique envahit notre planète et l’étouffe. C’est le triste constat que l’on peut déjà faire près de chez nous et qui s’avère bien plus dramatique dans d’autres régions du monde. A Muhaka au Kenya, cela est d’autant plus visible que la nature environnante est belle. Aussi, Cat et Matt ne pouvaient rester sans rien faire et ont décidé d’agir pour lutter contre le plastique en Afrique en favorisant la collecte et le recyclage des déchets plastiques et en sensibilisant la population locale au tri sélectif. Pour financer leur action, Cat et Matt ont fait appel à OnParticipe.

Lutter contre le plastique en Afrique en sensibilisant les populations locales

Le plastique, un fléau mondial

Les déchets plastique deviennent ingérablesDepuis les années 50, la production de plastique augmente presque chaque année et entraîne une consommation insensée de cette matière. Si le plastique est nécessaire pour de nombreuses applications, il peut en revanche être économisé et il doit surtout être recyclé un maximum afin qu’il ne soit laisser à l’abandon sur notre planète.

On ne le dit pas assez mais un sac plastique prend 450 ans avant d’être totalement dégradé par la nature, une éternité… Notre planète ne peut bien sûr plus absorber cet afflux. L’impact environnemental est véritablement désastreux.

C’est déjà une catastrophe au niveau esthétique. Qui n’a jamais été confronté à des déchets plastiques dénichés au beau milieu d’un endroit naturel qui ne demandait qu’à être préservé ? Sur la mer, c’est pareil, les mers de plastique se multiplient au milieu des océans.

Les mers de plastique se multiplient sur les océans
Les mers de plastique se multiplient sur les océans

C’est également un désastre au niveau de la biodiversité. De nombreuses espèces animales sont menacées par l’ingestion du plastique. On pense notamment aux tortues de mer qui confondent les sacs plastiques avec des méduses.

 

C’est enfin un futur désastre biologique y compris pour l’homme. Les micro particules de plastique sont parfois si petites que nous pouvons les ingérer sans nous en apercevoir. Les conséquences sur l’homme sont encore mal évaluées.

 

Lutter contre le plastique en Afrique et au Kenya

En Afrique, le phénomène est malheureusement particulièrement visible. Les sacs plastiques sont souvent distribués bien plus que nécessaire aux populations tandis que les actions de collecte et de recyclage des déchets sont souvent bien trop limitées par rapport aux besoins réels de la population.

Les plastiques ont aussi envahi Muhaka
Les plastiques ont aussi envahi Muhaka

Ainsi à Muhaka au Kenya, le village déborde malheureusement de plastique, qui dégrade son esthétisme et menace certaines espèces.

Cat et Matt, installés au Kenya depuis plusieurs années, ne pouvaient donc pas rester sans rien faire. Ils ont décidé de se mobiliser en se rapprochant de l’organisme KWALE PLASTIC PLUS COLLECTORS qui œuvre à collecter et recycler les déchets en plastique dans le secteur de Diani Beach tout en sensibilisant les populations à l’écologie  https://www.kwaleplasticsplus.com/

Kwale Plastic Plus Collectors est un collectif composé de 20 personnes, fondé par une Américaine et un Européen et qui étend petit à petit son périmètre d’action. Ils interviendront donc auprès des écoles et des petits commerçants pour faire prendre conscience des dangers d’une utilisation non maîtrisée du plastique et ainsi compenser l’inaction du gouvernement.

Des bacs pour collecter les déchets et sauver le village
Des bacs pour collecter les déchets et sauver le village

De leur côté, Cat et Matt vont faire installer des bacs de collecte des déchets plastique dans le village et organiser des ramassages hebdomadaires.

Afin de financer l’installation de ces bacs, Cat a décidé de faire appel à la solidarité en lançant une collecte sur OnParticipe. L’objectif de collecte n’est pas très élevé et facilement atteignable, 300 euros, mais le temps est compté car ils partent à la fin du mois. Face à l’urgence un maximum de partages sont nécessaires !

A noter que cette collecte est éligible à une réduction d’impôt de 66% grâce à son soutien par l’ONG Secteur 10, une association d’aide humanitaire en Afrique spécialisée dans le soutien de petits projets locaux : http://www.secteur10.fr

 

Si vous souhaitez participez à ce projet écologique et lutter contre le plastique en Afrique, n’hésitez pas à participer à la cagnotte :

https://www.onparticipe.fr/cagnottes/VqlZfyUe

Vous souhaitez vous aussi financer un projet humanitaire en Afrique ? Vous pouvez très facilement et gratuitement créer une cagnotte : https://www.onparticipe.fr/cagnottes/create

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *